Get Adobe Flash player

INDICATEURS

PÉRIMÈTRE DU REPORTING

Reporting social 2015

Le périmètre du reporting 2015 tient compte des consolidations financières et juridiques. Il recouvre les 79 entités présentes dans le Groupe au 31 décembre 2015, y compris les entités acquises ou nouvellement consolidées en 2015 (périmètre actuel).

Dans un souci de cohérence et afin de faciliter les comparaisons entre les deux dernières années, le reporting relatif à la formation et à l’absentéisme ne prend pas en compte les données des entités qui n’ont pas été consolidées au sein du Groupe sur l’ensemble de l’exercice.

Le périmètre recouvre : (i) les effectifs salariés et (ii) le personnel extérieur employé par des agences d’intérimaires et des sous-traitants travaillant sur les navires et les installations industrielles du Groupe et exclut ceux travaillant sur les chantiers de construction.

La procédure de saisie, de collecte et

de consolidation des données sociales s’appuie sur un logiciel de reporting commun à tout le Groupe. Chaque année, le protocole de définition des indicateurs sociaux est revu et amélioré d’après les remarques des entités et des auditeurs.

Reporting environnemental 2015

 Le périmètre du reporting environnemental couvert dans ce rapport comprend les entités existantes consolidées au sein du Groupe. Il est aligné avec les exigences du Groupe en matière de reporting HSE (santé, sécurité et environnement) relatif aux incidents, indicateurs et heures travaillées. Les données environnementales sont enregistrées et rapportées au niveau du Groupe lorsque Technip est propriétaire du site, en a la gestion ou est responsable des activités qui s’y conduisent. Elles incluent les employés de Technip, le personnel extérieur et les sous-traitants travaillant sur ces sites.

 Pour des raisons spécifiques au reporting environnemental, les activités du Groupe sont divisées en quatre catégories : chantiers de construction, installations industrielles, navires et bureaux. Les exigences de reporting applicables à chaque catégorie sont définies dans une directive du Groupe qui est régulièrement mise à jour et améliorée.

 Les données environnementales sont collectées et enregistrées par les sites tout au long de l’année grâce à un système commun de gestion des données HSE utilisé à travers tout le Groupe. Les données sont alors consolidées au niveau du Groupe et des rapports internes présentant les performances environnementales du Groupe sont réalisés chaque trimestre. Depuis 2012, les données sont auditées par une tierce partie indépendante dans le cadre de la loi française Grenelle II relative au reporting extra-financier.

 Des informations complémentaires sur le périmètre et la méthodologie du reporting ainsi que des exemples d’initiatives et de bonnes pratiques sont présentés dans la section 3 du document de référence 2015.