Get Adobe Flash player

PRINCIPAUX INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX DE TECHNIP EN 2015

En 2015, la couverture du reporting environnemental en termes d’heures travaillées s’est améliorée par rapport à 2014, tandis que le périmètre du reporting a changé en raison de la finalisation de certains projets de construction et de la réorganisation de la flotte et des bureaux. Le démarrage de nouvelles activités sur les projets a eu pour conséquence une augmentation du nombre de chantiers et de bases d’assemblage en 2015.

En accord avec le périmètre de reporting, la consommation globale d’énergie a augmenté, notamment pour les installations industrielles (usines de production et bases d’assemblage) et pour certains chantiers de construction qui sont entrés en phase de mise en service et de démarrage en 2015. Les émissions de CO2 et les indicateurs de performance ont augmenté en conséquence.

Les données liées à l’eau ont augmenté en 2015 en raison des activités des projets lors des phases de mise en service et de démarrage pendant lesquelles d’importants volumes d’eau ont été utilisés pour effectuer les tests hydrauliques ou éliminer la poussière. Cependant, des pratiques de réutilisation et de recyclage de l’eau en interne ont été mises en place par une grande partie des sites.

Une diminution significative est à noter dans les quantités de déchets non-dangereux générées en 2015. Cela est dû à une réduction des activités d’excavation sur les chantiers de construction. De plus, comme en 2014, les terres propres excavées sur les chantiers de construction ont été réutilisées localement pour des travaux de remblayage et de réhabilitation environnementale. En 2015, le recyclage a constitué le premier mode d’élimination pour les déchets non-dangereux.

Consommation d’énergie (kWh/heure travaillée) (2)
Émissions de gaz à effet de serre (kg éq. CO2/heure travaillée) (2)
Consommation d’eau (litre/heure travaillée) (2)
Quantité de déchets (kg/heure travaillée) (2)