Get Adobe Flash player “TECHNIP CONTINUE À FAIRE PREUVE DE PROACTIVITÉ POUR AIDER SES CLIENTS À RÉDUIRE LES COÛTS DE LEURS PROJETS”

Alors que l’industrie pétrolière

et gazière traverse une crise majeure,

peut-être l’une des plus sévères

depuis près de 40 ans, que retenir de 2015 pour Technip ?

Notre secteur a été confronté à une dégradation généralisée du marché : les prix du brut ont poursuivi leur chute, avec des facteurs d’ordre macroéconomique et géopolitique.

En dépit de ces vents contraires, Technip a continué à faire preuve de résistance et de proactivité pour aider ses clients à réduire les coûts de leurs projets. L’alliance que nous avons créée avec FMC Technologies en juin 2015, dont la co-entreprise Forsys Subsea est issue, en est un bon exemple : en redéfinissant l’architecture de développement des champs et en diminuant le nombre d’interfaces pour le client, nous réduisons le coût des développements sous-marins. Quelques mois seulement après sa création, notre alliance a déjà convaincu plusieurs opérateurs. Ces actions reflètent ce que nous entreprenons pour continuer à faire de Technip un partenaire de choix pour ses clients. Enfin, nous avons accéléré nos mesures d’économies à travers un plan de réduction des coûts, une décision difficile visant à nous adapter aux nouvelles conditions de marché.

Comment caractériseriez-vous vos résultats financiers en 2015 ?

En premier lieu, Technip a démontré sa capacité à résister. Nos résultats sont en ligne avec les objectifs que nous nous étions fixés. Notre chiffre d’affaires ajusté s’est ainsi élevé à un niveau record de 12,2 milliards d’euros. Notre résultat opérationnel courant implicite ajusté a quant à lui atteint 987 millions d’euros.

Notre Groupe se distingue également par une situation financière solide, à l’image de notre carnet de commandes de 17 milliards d’euros et de nos liquidités nettes ajustées de 1,9 milliard d’euros pour débuter 2016. Nous avons enregistré une prise de commande annuelle de 7,6 milliards d’euros, avec des projets variés, et ce, malgré la forte baisse des investissements de nos clients. Cela nous permet de fixer des objectifs clairs pour 2016 et d’être en mesure de proposer à nos actionnaires un maintien de notre dividende, à 2 euros par action. Par ailleurs, au-delà des indicateurs financiers, notre performance globale en matière de sécurité s’est améliorée : celle-ci reste notre priorité absolue.

Dans ce marché très difficile, quelles sont les perspectives pour le Groupe Technip ?

Concernant notre environnement de marché, les priorités de nos clients ne devraient pas changer de manière significative au cours des prochains mois. Leurs investissements dans de nouveaux projets resteront donc bien inférieurs à 2014 avec une meilleure résilience en aval par rapport à l’amont. Nos clients cherchent cependant des partenaires de premier plan pour les aider à réduire le coût de leurs nouveaux développements. À cet égard, la stratégie que nous avons mise en place depuis plusieurs années, en rentrant tôt dans les projets, en offrant des solutions intégrées et un large portefeuille de technologies, d’équipements et de services, doit nous permettre de conforter notre position de leader. Dans ce contexte difficile, nos équipes restent mobilisées : nous sommes prêts à saisir de nouvelles opportunités, à remporter des projets, à pénétrer de nouveaux marchés, à retenir et attirer les meilleurs talents et ainsi créer de la valeur pour l’ensemble de nos parties prenantes.